partenaire festival de jardin de Métis (Canada)
concours d'idée pour un jardin sur le thème du Paradis (projet figurant parmi les 40 derniers finalistes sur 300)
collaboration avec d'Abigaël Lordon

Le jardin est un lieu de vie, d’action, d’expérience. Il n’est pas statique, il n’est pas juste à regarder, il invite à la participation active du public. Cette proposition met en avant le potentiel d’un jardin à devenir une scène, à provoquer des situations et des réactions de la part des visiteurs, et à les impliquer dans une réalisation collective. Le jardin devient jeu. Le jardin est «parade» car il s’expose aux yeux de tous tout en mettant en scène ceux qui viennent le visiter.

Le paradis idéal n’existe qu’à travers une prison mentale qui nous empêche de voir au delà. Le paradis est éclaté, petits bouts de monde, de rêve d’enfant, de désir, d’émerveillement. Le paradis est à (re)construire ! Ce projet propose au public d’intervenir sur l’espace du jardin sous la forme d’un jeu, d’un rituel. Chaque visiteur est invité à mettre en forme son paradis dans un récipient en verre de son choix, pièges-vitrine d’une société en perte du collectif.